Accueil » news » Brouilleurs d'ondes et voitures

Brouilleurs d'ondes et voitures

news de Admin - le 2017-11-10 - 0 Réponse(s)
L’utilisation des téléphones lorsqu’on conduit, augmente considérablement les risques d’accident. Ainsi, pour empêcher les conducteurs français de téléphoner lorsqu’ils sont au volant d’une voiture, un rapport sénatorial suggère la pose de brouilleurs d’ondes dans certains véhicules ou sur le territoire. Toutefois, ce type de dispositif est souvent critiqué pour son manque d’efficacité.

Le site du Sénat a publié ce rapport. Il a été indiqué que téléphoner avec ou sans kit mains libres n’est pas adapté aux activités de conduites. De plus, il limite les capacités de concentration du conducteur. Pour éviter les accidents, il est important de se concentrer sur la conduite. Il est aussi conseillé de contrôler son véhicule et de changer les pièces défectueuses. Sur www.tirendo.fr, vous pourrez dénicher des pneus et autres pièces auto.

Les brouilleurs vont-ils régler définitivement le problème ?


Le téléphone portable est un véritable distracteur pour les automobilistes. Le sénateur qui a proposé ce dispositif, Vincent Delahaye, ne préconise pas seulement le renforcement de l’information liée aux dangers du téléphone, mais conseille également la mise en place de solutions technologiques, comme les brouilleurs d’ondes. Si l'appareil ne capte pas de réseaux, les utilisateurs seront contraints d'arrêter leur utilisation.
Si cette mesure peut sembler séduisante sur le papier, sa mise en œuvre demande néanmoins de longues procédures et d’importants investissements. Vincent Delahaye en est d’ailleurs conscient. C’est pour cette raison qu’il a déclaré que c’était plus facile de l’appliquer en milieu urbain.

Les recommandations de Vincent Delahaye


Le sénateur a également recommandé la mise en application du droit à la déconnexion des smartphones, en interdisant aux employés l’usage du téléphone lors des différents trajets professionnels. Cette question devrait sûrement être traitée au sein des entreprises, a-t-il expliqué.
Ce sénateur a été récemment réélu et aura encore six années pour défendre ses propositions de loi concernant la sécurité routière. Prochainement, on pourrait s’attendre à la mise en place de dispositifs beaucoup plus stricts.

REPONDEZ
Nom *
Mail *
Site web
Titre *
Commentaire *
Votre région
 
(*) : champs obligatoires
laissez un commentaire sur FREE MOBILE VOTRE AVIS SUR FREE MOBILE
Aucune inscription n'est necessaire
Newsletter

Inscription Désinscription
4 newsletters Max. sont envoyées chaque mois.
aller en haut de la page