Accueil » news » Et si free mobile n'avait jamais existé?

Et si free mobile n'avait jamais existé?

news de Admin - le 2013-01-11 (Ile de France) - 2 Réponse(s)

L'avant Free Mobile

Initialement, avant l'arrivée de Free Mobile, trois opérateurs majeurs tenaient le marché de la téléphonie, et surtout son réseau.

Orange, qui est l'héritier de France Telecom, disposant d'un réseau performant (débit des datas) et de qualité
Le second opérateur du marché, SFR, est reconnu pour être le meilleur réseau de France (surtout dans dans certaines zones abandonnées par la concurrence).
Bouygues Telecom, du groupe Bouygues, dispose d'un service clients de grande qualité, mais aussi d'un réseau très développé sur le territoire national. L'avantage tarifaire certain de cette société pour le consommateur est l'offre quadruple play.


L'arrivée de Free mobile : janvier 2012

Comme pour son arrivée sur le marché de l'Internet il y a quelques années, Free mobile a décidé de bouleverser l'ensemble du marché de la téléphonie mobile en cassant notamment les prix qui étaient jusque-là pratiqués par les opérateurs historiques.
La politique appliquée par Free n'a pas été difficile à comprendre puisqu'elle a clairement été annoncée dès les premières minutes de la conférence : liberté à moindres coûts.
Il fallait donc comprendre que Free allait casser les pratiques, casser les tarifs des offres, mais aussi simplifier ces dernières.

Free joue en effet sur le terrain de la simplicité et se refuse à noyer le consommateur sous des dizaines d'informations et de multiples offres.
C'est pour cela que seules 2 offres ont été proposées le 10 janvier 2012 : offre tout illimité à moins de 20 euros et offre 1h à 2 euros (voir : comment souscrire aux forfaits free mobile).
Ces deux forfaits sont simples à comprendre, à comparer et les tarifs peu élevés relativement à ceux qui était proposé jusque-là.
L'agressivité tarifaire a été le glas pour les opérateurs historiques qui nous ont trop longtemps considéré comme des "pigeons".

Afin de faire passer son message Xavier Niel a opté pour une conférence de presse dans les locaux d'Iliad, s'inspirant des conférences les plus suivie de ces dernières années : les Keynotes Apple.
En optant pour cette démonstration et ce "show" à l'américaine, Xavier Niel a immédiatement indiqué ses objectifs, à savoir ne pas être en reste des autres opérateur téléphonique, mais bien imposer son style, son genre et ses offres très rapidement.

Dans l'objectif de se rapprocher des consommateurs, et de faciliter le dialogue avec eux, la décision fût prise de développer des Free center, qui sont des petites boutiques physiques permettant de rencontrer des conseillers Free afin de choisir son offre, et de contracter plus facilement.
Cela permet ainsi à Free de s'adapter au marché en disposant de ses propres boutiques, n'obligeant pas les nouveaux consommateurs à passer commande par Internet.

De nombreuses critiques ont cependant fusées rapidement et Free Mobile a dû réagir.
Un lancement buggé, une support pas très au point, puis des problèmes de couverture réseau.
Aujourd'hui les problèmes se sont amoindris et Free a pu percer le marché.

L'après Free mobile

Il y a un avant et un après Free Mobile, c'est incontestable.
En seulement 6 mois d'existence Free Mobile a réussi à conquérir 3,6 millions de clients, soit 5,4% de parts de marché.
Ce sont pas loin d'1 million de clients qui ont quitté Orange et moitié moins pour les autres opérateurs comme SFR, ce qui fait de Free un acteur important du marché de la téléphonie mobile.

Rapidement les opérateurs téléphoniques ont pris les devants et ont modifié leurs offres, créant des opérateurs low-cost rattachés à leurs propres organes et utilisant leurs réseaux.
Ce développement de nouvelles offres a permis en très peu de temps de créer un contre-poids face à Free, en minimisant son impact tout en récupérant quelques clients qui ont pris la fuite.

Et si Free mobile n'avait jamais existé?

Il y a quelques mois, les 3 opérateurs historiques ont été condamné par la justice pour ententes commerciales. La concurrence n'a en effet pas été pratiquée durant de nombreuses années, les opérateurs préférant s'entendre sur les tarifs tout en proposant des offres très larges ne facilitant pas les comparaisons.
Tout a changé en 2012...
Nous pourrions imaginer que sans l'arrivée de Free Mobile, le marché aurait continué à s'enflammer et les tarifs continué de grimper afin d'atteindre une nouvelle fois des records, ne créant pas de réelle concurrence.
Il est aujourd'hui possible de constater l'importance de l'impact de Free qui a permis de relever le niveau de vie des français et de poser sur le marché de vraies bases concurrentielles.

Merci à Free Mobile pour l'avantage financier qu'en tire les consommateurs (même si vous avez été beaucoup à vous plaindre ici) et pour m'avoir fait vivre ce beau projet qu'est ce site.

J'en profite pour vous souhaiter à toutes et tous une très bonne année 2013!

 Réponse de Calico > Et si free mobile n'avait jamais existe?

Merci a Free mobile, quoi qu'on en dise même si ils sont jeunes dans ce secteur et qu'il y a des ratés, les tarifs ont complètement changés grâce à eux.
Bon anniversaire free mobile :-)
 Réponse de Kourta > Et si free mobile n'avait jamais existe?
Je vais répondre à votre question : on payerait encore nos forfaits 2 fois plus chers et le sans engagement ne se serait pas démocratisé à ce point.

Ça fait quand même peur quand on voit ce qu'il se passe avec les MAJ de la Freebox, on se dit qu'à terme ils peuvent réagir de la sorte avec la téléphonie....
REPONDEZ
Nom *
Mail *
Site web
Titre *
Commentaire *
Votre région
 
(*) : champs obligatoires
laissez un commentaire sur FREE MOBILE VOTRE AVIS SUR FREE MOBILE
Aucune inscription n'est necessaire
Newsletter

Inscription Désinscription
4 newsletters Max. sont envoyées chaque mois.
aller en haut de la page